Atrium Construction
edition des halles
Rechercher dans atrium-construction.com
edition des halles
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page                                                                                                                               Dernier numéro      Anciens numéros      Abonnements


Attention à la réglementation plomb dans les logements anciens ! (10/04/13)
A partir du 25 décembre 2013, la teneur en plomb dans l'eau destinée à la consommation humaine (EDCH) ne devra pas dépasser les 10 microgrammes par litre (μg/l), contre 25 μg/l actuellement. Cette obligation résulte de la directive européenne 98/83 du 3 novembre 1998, transposée dans le code français de la santé publique. les professionnels du GCCP (syndicat des entreprises de Génie Climatique et de Couverture Plomberie de Paris et de sa région) rappellent aux propriétaires et gestionnaires de biens immobiliers anciens qu'ils n'ont plus que quelques mois pour se conformer à la réglementation et, le cas échéant, remplacer leurs canalisations en plomb, que ce soit dans les parties communes ou privatives.
Le plomb que l'on retrouve à la sortie des robinets provient, en effet, de la corrosion des canalisations ou des branchements en plomb : seul leur remplacement permettra de passer sous la barre des 10 μg/l. A Paris, environ 838 000 logements, construits avant 1949, ont été équipés de ce type de réseaux intérieurs en plomb. Le repérage des tuyaux en plomb ainsi que les travaux doivent être effectués par des professionnels qualifiés, dont le savoir-faire garantit la sécurité des installations. Le plomb, métal toxique qui peut pénétrer dans l'organisme par voie digestive, figure parmi les substances susceptibles d'affecter la santé. Longtemps utilisé pour la fabrication de canalisations d'eau potable de petit diamètre, il a cessé d'être employé dans les années 1950 pour les tuyaux intérieurs des installations privées. C'est au contact de ces canalisations que l'eau se charge progressivement en plomb. En effet, à la sortie des captages et des usines de traitement d'eau potable, l'eau n'en contient généralement pas. La charge en plomb de l'eau devient d'autant plus importante que :
- le temps de stagnation de l'eau dans les canalisations en plomb est long ;
- la longueur des canalisations en plomb est importante ;
- l'eau est acide et/ou faiblement minéralisée ;
- la température de l'eau est élevée : la solubilité du plomb dans l'eau est deux fois plus importante à 25°C qu'à 15°C ;
- il existe des phénomènes d'électrolyse, dus par exemple à la mise à la terre sur des canalisations d'eau potable ou à la juxtaposition de matériaux différents (par exemple, la présence de plomb et de cuivre dans un réseau intérieur accroît la dissolution du plomb dans l'eau).


Voir aussi :
Encore trop de plomb dans l'eau des anciens immeubles
www.gccp.fr


actualités les plus consultées

News-letter hebdomadaire

Abonnez-vous au magazine

Editions des Halles : Wood Surfer | Atrium Construction | 5 façades | Planète bâtiment | Bati Journal
futur-e-maison.com | L'Atelier bois | maisons-bois.com