Atrium Construction
edition des halles
Rechercher dans atrium-construction.com
edition des halles
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page                                                                                                                               Dernier numéro      Anciens numéros      Abonnements
 



La Fondation du Patrimoine : une puissance dynamique au service de la grandeur de la culture française > Présentation de la Fondation du Patrimoine

Tous les immeubles ou espaces naturels qu'il convient de préserver ne font pas
l'objet de mesures de classement ou de protection, souvent réservées à la part
« noble » du patrimoine historique ou culturel. Pour le reste – plus de 500 000
édifices originaux ou simplement intéressants, publics ou privés – se posent
les questions de leur protection, des moyens de leur restauration et de leur
affectation. Une tâche immense qui, dans une politique de laisser-faire,
aboutirait lentement, mais sûrement, au mieux, à leur irrémédiable altération,
au pire, à une disparition inéluctable, à une banalisation et à un appauvrissement
de nos paysages. En 1996, la France décide de créer par voie législative une fondation dédiée à cette mission. Ainsi naît, par la loi du 2 juillet 1996, et sous l’impulsion de son président, Edouard de Royère, la Fondation du Patrimoine, seule fondation française se consacrant à la sauvegarde du patrimoine de proximité.
Sa raison d’être est la préservation et la mise en valeur des très nombreux
trésors méconnus et menacés de notre territoire, publics ou privés, édifiés au
cours des siècles par les artisans de nos villes et de nos villages (églises, maisons
de village, fermes, moulins, maisons fortes, manoirs, patrimoine industriel et
artisanal…). La Fondation est reconnue d’utilité publique par décret du 18 avril 1997.
Forte d’une équipe de 350 personnes, la Fondation du Patrimoine, dont le siège
national comprend une quinzaine de salariés, est représentée à l’échelon
de chaque région et de chaque département par un délégué bénévole.
C’est au niveau des délégations régionales que sont choisis les projets soutenus
et que sont constitués les dossiers de financement correspondants.
Afin de renforcer sa présence locale, la fondation compte, dans un nombre
croissant de départements, sur le soutien de délégués de pays qui assistent,
dans son action, le délégué départemental. Des accords sont conclus avec les conseils régionaux et les conseils généraux, et des partenariats sont mis en place au travers des adhésions des communes et des structures intercommunales.

Page suivante : Ses membres fondateurs et ses partenaires


News-letter hebdomadaire

Abonnez-vous au magazine