Atrium Construction
edition des halles
Rechercher dans atrium-construction.com
edition des halles
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page                                                                                                                               Dernier numéro      Anciens numéros      Abonnements
 



Bois anciens > Protection des charpentes p. 1

Quand elles ne sont pas attaquées par des insectes xylophages, les charpentes peuvent durer des siècles. Charpente du château de Vaux-le-Vicomte.
Photo : Photo : A. C.

La composition des biocides entrant dans les formulations actives a évolué en s’adaptant aux nouveaux impératifs législatifs et réglementaires. Des technologies de pointe ont été conçues et affinées afin d’apporter des réponses efficaces aux impératifs des chantiers de rénovation. Science et ingéniosité vont de pair. Certaines innovations remarquables ne sont pas adaptées au bâti ancien, notamment l’installation d’un film souple imprégné d’insecticide ou de répulsif pour lutter contre les termites (Termifilm de Cecil et Termiprotect de Dyrup) puisqu’il faut le poser avant la construction ! Selon l’importance des désordres, l’espèce à éradiquer, l’intervention préventive ou curative, les produits sont pulvérisés, injectés ou même répandus par fumigation – bien que cette dernière technique, qui consiste à « emballer » un édifice entier avant d’y épancher un gaz toxique, ne soit guère répandue en France. L’une des bonnes solutions pour écarter les termites dans un bâtiment patrimonial est le système Sentri Tech, non invasif, qui consiste à poser des pièges chimiques à l’extérieur et/ou à l’intérieur du bâtiment. Les équipes de l’entreprise Hygiène Office, spécialistes bien connus du patrimoine, le mettent en œuvre avec succès depuis longtemps. Capricornes, vrillettes, lyctus, autant d’insectes dont les larves peuvent faire des ravages irrémédiables dans des charpentes : il convient de s’en préoccuper. Soulignons que le FCBA (anciennement CTBA), qui a mis en place la certification CTB‑A+, est l’interlocuteur privilégié des professionnels pour tous les aspects techniques du matériau bois.

Un traitement qui coupe l’appétit des insectes
Xylophène Professionnel, fabriqué et commercialisé par Dyrup, a récemment mis à la disposition des professionnels de la restauration le Xylophène Zéro Insecte, présenté comme le premier traitement destiné aux bois intérieurs, naturel et biodégradable, à base d’huiles essentielles et végétales et d’extraits naturels de végétaux (huile de fruits et de plantes). L’action préventive du produit rend non comestible le bois, agissant, pour les insectes à larves xylophages tels que les vrillettes, capricornes et termites, comme un leurre. Les insectes ne détectant plus la présence de la cellulose du bois qui leur est nécessaire pour vivre ne pondent pas et quittent l’ouvrage. La formule du traitement est beige opaque à l’application pour permettre de s’assurer que toutes les zones, y compris les moins éclairées et les moins accessibles, ont bien été traitées. Le traitement beige à l’application devient incolore en séchant. Notons que ce produit peut aussi être utilisé de manière curative. Dans ce cas, le Xylophène Zéro Insecte éradique la colonie en ôtant l’appétence de l’insecte et de ses larves. Ne pouvant plus se nourrir, ils meurent rapidement.

Page suivante : protection des charpentes p. 2


News-letter hebdomadaire

Abonnez-vous au magazine